© LE PRISME magazine 2015-2019

Le Musée de l'Homme fait peau neuve

01/11/2015

Après six ans et demi de travaux, le musée parisien fondé en 1938 rouvrait ses portes samedi 17 octobre 2015, et ce pour trois jours gratuits consécutifs. L'occasion de découvrir sa nouvelle configuration.

 

A l'extérieur point de grands changements, c'est à l'intérieur que cela se passe.Tout d’abord c’est une Galerie de l'Homme de 2500 m² ainsi qu’un espace d'exposition temporaire de 600 m² qui ont été érigés. La première d'entre elles, « Chroniques d'une renaissance », permettra aux visiteurs de retracer ces années de transformation. Ensuite c'est la verrière de Davioud qui,  protégée au titre des Monuments historiques, a été totalement revue. De plus, un auditorium baptisé Jean Rouch en hommage à l’ethnologue français permettra les échanges entre le public et les professionnels.

 

Elément incontournable de cette réouverture, le grand portant des bustes, fier de ses 19 mètres de long sur 11 mètres de haut,permet la liaison entre le niveau 1 et le niveau 2, vaut le détour. Ainsi ces 91 bustes (XIXème siècle) ont pour mission de représenter la diversité humaine.

 

Tous les sens seront sollicités, tant la vue par l'une des quatre merveilles du musée datant du Paléolithique supérieur: la Vénus de Lespugue (statuette en ivoire de mammouth découverte en Haute-Garonne,1922) et qui remonte à 23.000 ans. Mais aussi l'odorat, avec la possibilité de sentir un feu préhistorique, des préparations de riz venues du monde entier... L'ouïe ne sera pas en reste,grâce au planisphère mural et ses nombreuses langues. En tirant sur l'une d'entre elles, le visiteur pourra entendre une trentaine de dialectes.

 

Plus interactif, la nouvelle configuration du Musée qui se veut plus moderne, a de quoi ravir les petits comme les grands.

 

 

 

 

 

Tags:

Please reload