Le Corbusier inspire Girard-Perregaux

07/11/2015

 

En hommage au maître de l'architecture et du design modernes, Girard-Perregaux puisse avec talent dans ses œuvres pour créer des montres rares, aux prix justifiés par la créativité et la recherche de l’excellence. Après avoir présenté une trilogie Le Corbusier en 2012, la manufacture Girard-Perregaux continu, à l'occasion des 50 ans de sa disparition, avec cette montre signée… Le Corbusier.

Au cœur des montagnes du Jura suisse, à La Chaux-de-Fonds, l'art nouveau fait trace au début du XXe siècle de façon monumentale et entrepreneuriale avec un urbanisme horloger". La ville s’est logiquement retrouvée classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

La Chaux-de-Fonds est le berceau de la haute horlogerie suisse, de Blaise Cendrars, Louis Chevrolet et Le Corbusier. 

Les horlogers de la maison Girard-Perregaux sont partie d’un modèle de la collection vintage 1945 qui coïncide avec la date du manifeste de l'architecte urbaniste, Les Trois Établissements humains. Cette montre bracelet en acier, automatique avec réserve de marche de 48 heures, évoque la Cité radieuse, à Marseille, l’ensemble immobilier singulier et célèbre en béton armé du début des années cinquante. Le cadran, lui aussi en béton, matériau rarement utilisé en horlogerie, donne à voir le concept Modulor utilisé par l'architecte comme unité de mesure pour concevoir l'aménagement idéal de l'espace. Trois jours de coulage, séchage et finitions sont indispensables pour la fabrication de ce cadran en béton. 199 composants composent son calibre mécanique à remontage automatique GP03300.

Cette édition est limitée à 50 exemplaires.

Tags:

Please reload

© LE PRISME magazine 2015-2019