© LE PRISME magazine 2015-2019

Voyage d'affaires à .. Tokyo

11/01/2016

 

 

 

En 2015, Tokyo est arrivé en tête du classement du Safe Cities Index par le magazine The Economist, qui regroupe les villes les plus sûres au monde/ Avec 13 millions de visiteurs cette année-là, soit l’équivalent de sa population intra-muros, Tokyo espère attendre dans l’avenir les 20 millions de visiteurs étrangers par an.

En prévision des Jeux Olympiques, Tokyo voit se construise des nouvelles infrastructures, comme à titre d’exemple des nouveaux hôtels, et ses quartiers auparavant mis de côté, font aujourd’hui peau neuve. En ce qui concerne les transports, un nouveau train à grande vitesse qui reliera Tokyo et Osaka est prévu pour 2027. En pleine éclosion, la ville n’en délaisse pas moins ses traditions. En effet, il est préférable de connaître certaines règles, afin de ne pas brusquer ou choquer vos interlocuteurs lors de votre voyage, surtout si vous y allez pour affaires.

 

 

Dans un premier temps, veuillez être rassuré, les japonais se montrent généralement tolérants face aux erreurs de la part d’étrangers. Cependant, malgré la difficulté évidente de suivre à la lettre le savoir-vivre nippon, il est recommandé dans un second temps de respecter certaines règles. Le plus évident étant de maîtriser quelques mots en japonais, comme « arigatô-gozaimasu » qui signifie « merci ».

Un bon interprète demeure préférable lors des négociations, cela évitera de commettre des erreurs de compréhension ou d’envenimer un différent culturel. Les négociations se décomposent en deux temps au Japon ; d’abord de manière formelle au sein de l’entreprise, ensuite dans un endroit à l’atmosphère plus détendue. Aussi un interlocuteur japonais appréciera d’être invité dans un restaurant français ou européen, car il est important pour lui de partager sa culture. Cela vous permettra aussi de gérer plus aisément la situation.

A noter cependant ; au Japon, on fait en sorte que l’invité n’ait jamais le verre vide.. Attention aux réveils douloureux. En parlant de culture, les japonais apprécient les petits cadeaux, comme des chocolats emballés joliment. La France a une image particulière à leurs yeux, jouez-en.  En revanche, n’abusez pas de l’humour, et même, évitez cela. Souvent mal interprétées, vos blagues risquent de vous causer du tort. Dans la même idée, les retards sont à proscrire. L’exactitude est vivement appréciée, et ce, dans les moindres détails. A titre d’exemple une carte qui ne serait pas remise correctement des deux mains, mais donnée abîmée après avoir fouiller dans son sac serait mal vu. Enfin dernier conseil, n’appelez pas les personnes que vous côtoyiez par leur prénom, cette habitude empruntée aux américains est normale en France mais non au Japon.

Please reload