Danse : Masculines, la féminité en jeu

13/01/2016

«Masculines» est la dernière composante d'un triptyque dédié aux représentations des femmes du monde arabo-musulman. Les deux premiers volets, Manta et Lost in Burqa, traitent de la disparition du corps féminin sous la burqa ou le voile intégral.  

Il s’agit d’une création, qui s’attaque aux stéréotypes attachés à la féminité, pour sept danseuses aux sept corps dans la pénombre en robe, en jupe, en sous-vêtements ou dans une nudité intégrale entraperçue avec la transparence d'une lumière blanche. Les femmes orientales lascives et alanguies, supports de cette démonstration explicite, se montrent séduisantes, provocantes, désirantes et déterminées, démonstratives voir viriles. La peinture dite orientaliste et la littérature alimente des images mentales et des perceptions dans lesquelles se spectacle vivant trouve matière à un traitement différent.

La dimension artistique de « Masculine » se trouve notamment dans la capacité de placer le spectateur dans un entre deux, un jeu de présence/abscence, un paradoxe, et cela fonctionne avec justesse.


Masculine, chorégraphie : Héla Fattoumi, Eric Lamoureux, avec : Marine Chesnais, Sandrine Kolassa, Johanna Mandonnet, Clémentine Maubon, Alissa Shiraishi, Nele Suisalu, Francesca Ziviani, Création sonore: Eric Lamoureux


Le Tarmac, Mercredi 13, jeudi 14 et vendredi 15 janvier 2016, à 20h, samedi 16 janvier 2016, à 16h, durée: 1h15

 

 

 

 

Tags:

Please reload

© LE PRISME magazine 2015-2019