Vies et morts des superhéros

Les universitaires se confrontent aux superhéros…

Les hommes et les femmes musclés en collants pop, depuis le début des années 2000, sont étudiés par des auteurs exigeants et inquisiteurs. L’analyse est leur arme, et cette fois leur bibliographie devient plus colorée et énergique, les universitaires, avec tout leur sérieux, ne ratent pas les superhéros dans ce livre accessible. Ils permettront aux lecteurs de comics, terme utilisé aux Etats-Unis pour désigner les bandes dessinées, de dire « Je ne lis pas une bd de superhéros, je consulte un sujet de recherche… ».

Il s’agit dans ce livre de placer face à un éventail de superhéros plusieurs scientifiques : Laurent de Sutter s’intéresse à Tony Stark/Iron Man, et souligne « la logique du supplément et de l’excès », Tristan Garcia explore la « rationalité de la bande dessinée » à travers les planches psychédéliques de Dr Strange, Dick Tomasovic analyse le cas Peter Parker/Spider-man, Dan Hassler-Forest celui de Batman par Christopher Nolan… Une lecture de l’histoire de la propagande convoque souvent les superhéros comme supports de soft power, dans ce livre les angoisses, les fragilités, les doutes sont mis en exergues dans leurs dimensions intimes et collectives.

Presses Universitaires de France - PUF / 224 p. / 21,00 €

Mots-clés :

© LE PRISME magazine 2015-2020