© LE PRISME magazine 2015-2019

Mourad Lahlou, le cuisinier qui réinvente la tradition culinaire marocaine

13/03/2016

 

C’est l’histoire d’un homme qui ne pensait pas faire de la cuisine, et qui se retrouve aujourd’hui propriétaire de deux restaurants, dont l’un détient une étoile au guide Michelin. Venu aux États-Unis à l’âge de 20 ans étudier l’économie, cet originaire de Marrakech ressent rapidement le mal du pays. Dans son enfance, comme il le raconte, il rejoignait sa mère dans la cuisine afin d’écouter les histoires à propos de sa famille. Lien facile à raviver de l’autre côté de l’Atlantique à l’âge adulte, il va alors délaisser peu à peu sa première voie pour se rapprocher doucement mais sûrement de la gastronomie.

Après une première ouverture de restaurant plutôt malheureuse, il repart promptement à l’aventure dans la ville de San Francisco, avec un nouveau restaurant qui porte le nom de sa mère, « Aziza ». Ce dernier peut se prévaloir d’une étoile au guide Michelin pour la 3ème année consécutive, une des récompenses les plus prestigieuses dans ce domaine. Notons par ailleurs qu’ « Aziza » est le premier restaurant marocain à avoir reçu cette reconnaissance.

Fort de son patrimoine culinaire oriental, il revisite les saveurs traditionnelles marocaines en proposant un savant mélange entre orient et occident. Toujours avec la volonté de renouveler sans cesse sa carte, le restaurant ne désemplit pas et fait le bonheur d’un public cosmopolite.

C’est donc tout naturellement qu’il a ouvert en 2015 un nouvel établissement éponyme, « Mourad ». L’ADN de la marque ne manque pas à l’appel ; couleurs, motifs, matériaux convoque le Maroc, accompagnés d’une note contemporaine.

Son envie de faire partager ses différentes influences au plus grand nombre a été rendu possible grâce à la parution de son livre en 2011, New Moroccan. Modernité et tradition se complètent comme on peut le constater en retraçant son parcours à travers cette lecture. Il dévoile ses secrets de cuisine et nous propose un voyage culinaire de Marrakech à San Francisco.

 

 

 

Please reload