© LE PRISME magazine 2015-2019

Décollage réussi de la fusée Soyouz

27/04/2016

Ce lundi 25 avril, le premier lancement du fusée Soyouz en 2016 depuis Kourou (Guyane) a été une véritable réussite. Repoussé plusieurs fois, c'est à 23h02 (heure de Paris) que le satellite européen Sentinel-1B, 3 CubeSats ainsi que le satellite Microscope du CNES, ont pu quitter la Terre.

 

 

 

 

 

 

         © CNES

 

 

 

 

Après trois essais avortés, la fusée Soyouz a enfin pu décoller, avec à son bord, l'irrévérencieux satellite Microscope. Pourquoi irrévérencieux? Tout simplement parce qu'il a pour mission de remettre trois génies de l'Astronomie en question ; Galilée, Newton et Einstein. Pendant deux ans, Microscope va tenter de remettre en question le principe "d’équivalence" entre gravitation et accélération. Ce dernier est le socle de la théorie d'Einstein. En effet, c'est l'observation de l'équivalence entre la masse pesante (sensible à l’attraction gravitationnelle) et la masse inerte (sensible au changement de mouvement) qui permis au célébre physicien de l'utiliser comme fondement de sa théorie de la relativité générale. En outre, l'expérience Microscope consistera à étudier le mouvement relatif de deux corps en réalisant une chute libre, avec une précision 100 fois meilleure que si on le calculait sur la Terre.

 

Le Cnes explique l'expérience Microscope: "Au XVIIe siècle, Galilée imagine une expérience du haut de la Tour de Pise où il laisse tomber en même temps 2 objets de nature et de masse différentes. Dans sa théorie, les 2 corps touchant le sol exactement au même moment, il en déduit que dans le vide, tous les corps tombent avec la même vitesse, quelle que soit leur masse ou leur composition. C'est le principe d'équivalence " .

 

Ce dernier est à nouveau mis à l'épreuve, en raison de l'émergence de nouvelles théories, qui essaient de lier la gravitation avec les interactions nucléaire ou électromagnétique.  Actuellement vérifié avec une précision relative de l’ordre de 10 puissance-13, il pourrait être remis en cause à un niveau très faible. Microscope va donc permettre de chercher de façon encore plus précise, de l’ordre de 10 puissance-15, c'est-à-dire 15 chiffres après la virgule pour les plus néophytes.

 

 

 

 


Voici une autre manière, signée le CES, d'expliquer la mission Microscope :

 

 

  © CNES

 

 

 

 

 

La vidéo du décollage si vous ne l'avez pas vu en direct sur le site du CNES :

 

 

 

 

Tags:

Please reload