© LE PRISME magazine 2015-2019

Le vin argentin à l'honneur ce 18 avril 2016 à l'Ambassade d'Argentine

20/04/2016

La Journée Mondiale du Malbec Argentin a été célébré ce lundi 18 avril à l'Ambassade d’Argentine à Paris. Le vignoble argentin à l'honneur.

 

 

 

 

Une quinzaine d’exposants s'étaient donné rendez-vous rue Cimarosa dans le 16ème arrondissement de Paris, au coeur des salons de l’Ambassade d'Argentine. La tradition viticole du pays a été mies en valeur, notamment par des interventions telles que celle de Laurent Dassault, ancien membre du projet de Michel Rolland « Clos de los Siete » et aujourd’hui propriétaire du domaine Flechas de los Andes avec Benjamin de Rothschild. Un buffet joliment garnis accompagné la dégustation des cépages, avec pour fond musical un véritable orchestre, qui entonne joyeusement des airs de tango ... et la môme d'Edith Piaf. Un vrai voyage France - Argentine musical et gastronomique.

 

Côté historique, les premières vignes ont été plantées à la fin du 16ème siècle par des colons espagnols. C’est au 19ème siècle que le vignoble argentin se développe, grâce à la plantation du cépage Malbec dont le français Michel Aimé Pouget vantera les mérites. Longtemps destinés au marché local, les années 2000changent la donne, et les vins argentins prennent de nombreuses parts de marché à l’export.

Aujourd’hui le vignoble argentin s’étend sur plus de 220 000 ha de vignes, et est devenu le 5ème producteur de vin au monde. Il se décompose en trois grandes régions :

  • Le Centre-Ouest, dominé par la province de Mendoza (70% de la production nationale) et celle de San Juan

  • Le Nord-Ouest : provinces de la Rioja, Catamarca, Salta, Jujuy

  • Le Sud : provinces de Rio Negro, la Pampa et Neuquén, aux portes de la Patagonie

  •  

Une excellente soirée organisée à l'Ambassade d'Argentine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques mots à propos de l'Ambassade :

 

L'ambassade est située 6 rue Cimarosa dans le 16e arrondissement de Paris.

La construction de l'hôtel particulier est l'œuvre de l'architecte Jacques Hermant. L'immeuble est de style Belle Époque. Il a été commandé par l'entrepreneur, homme d'affaires et amateur d'art Léon Orsodi en janvier 1895, qui y habita jusque 1923. Le 14 janvier 1926, l'immeuble est acheté au nom du gouvernement argentin sur message du président argentin Marcelo Torcuato de Alvear par Frederico Alvarez de Toledo, ambassadeur argentin à Paris, mais sans l'autorisation du pouvoir exécutif. Le gouvernement suivant refuse l'autorisation d'achat et la demeure devient la résidence de l'ambassadeur à titre personnel. Le siège de l'ambassade y est finalement installé le 10 février 1964.

 

 

      © DR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                     © DR

 

 

 

Plus d'informations :

 

Site : http://www.efran.mrecic.gov.ar/fr

 

Page Facebook : https://www.facebook.com/Ambassade-dArgentine-en-France-566799363340133/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload