© LE PRISME magazine 2015-2019

Panorama des expositions scientifiques de la rentrée

29/08/2016

Petit tour d'horizon des expositions en lien avec les sciences en Ile-de-France pour cette rentrée 2016.

 

 

 

 

 

 

 

Paris (75)

Electrosound

Les antiques Thérémine ou ondes Martenot, l’intrigant  Synthi AKS ou l’énorme Fairlight CMI… Derniers jours pour aller voir cette exposition d’instruments et matériels ayant fait l’histoire de la musique électronique des années 30 à aujourd’hui. Une aventure qui débute avec la manipulation d’ondes et de champs magnétiques avec des outils de laboratoire détournés de leur usage et aboutit au règne des boîtiers miniaturisés et des interfaces tactiles. Le nombre de pièces présentées (incluant aussi tourne-disques et ordinateurs) est impressionnant et donne un aperçu d’une certaine histoire industrielle et scientifique où se mêlent électronique, physique, informatique et télécommunications ! Clou de l’exposition : la possibilité de tester divers instruments au dernier étage. Arnaud Devillard

Espace Fondation EDF, 6 rue Récamier, jusqu’au 2 octobre.

Rens. : 01.53.63.23.45.

http://fondation.edf.com/espace-fondation-edf/nos-expositions/electrosound-du-lab-au-dancefloor-553.html

 

Paris (75)

Le grand orchestre des animaux

 « Du grand orchestre polyphonique des voix de la nature à celui des images, l’exposition témoigne de la profusion des représentations animales contemporaines avec des œuvres d’artistes originaires d’Asie, d’Afrique, d’Amérique et d’Europe ». La présentation officielle est parfaitement juste. Outre la dizaine d’artistes présents dont on peut admirer les oeuvres, c’est surtout un aspect encore peu connu de l’éthologie qui retient l’attention : la bioacoustique avec le travail pionnier de l’Américain Bernie Krause. Cet ancien musicien, qui travaillait essentiellement pour le cinéma,  a commencé à enregistrer les sons de la nature voici 50 ans dans les territoires naturels sauvages, terrestres comme marins. Ici, ils prennent corps, traduits en spectres lumineux, avec des « sonogrammes » qui oscillent et scintillent. La salle où on peut les écouter tient de la crypte : une expérience immersive, qui emmène le visiteur à la découverte de ces « paysages sonores » du règne animal enregistrés au Canada, aux Etats Unis, au Brésil, en République Centrafricaine, au Zimbabwe et dans les abysses des océans. Inoubliable. En parallèle, la Fondation Cartier propose une autre exploration intitulée « Plancton, Aux origines du vivant ». Cette installation conçue par l’artiste Shiro Takatani est réalisée à partir des photographies de Christian Sardet, directeur du CNRS et l’un des initiateurs du projet Tara Océan.  Patrick Le Fur

Fondation Cartier pour l’art contemporain, 261 boulevard Raspail, jusqu’au 8 janvier 2017.

Rens : 01.42.18.56.50.

http://www.legrandorchestredesanimaux.com/

 

 

 

Paris (75)

Quand Charcot gagnait le Sud

A l’occasion du 80e anniversaire de la disparition du commandant Charcot, présentation du fruit d’un un minutieux inventaire des fonds photographiques liés aux « expéditions Charcot ».

Maison de l’Amérique latine, 217 boulevard Saint-Germain, du 1er septembre au 1er octobre 2016.

Rens. : 01.49.54.75.00.

 

Paris (75)

Bébés animaux

73 espèces de bébés animaux de leur naissance à leur autonomie racontées aux 2-7 ans au travers d’histoires, de spécimens et de diverses activités.

Cité des sciences et de l’industrie, 30 avenue Corentin-Cariou, jusqu’au 20 août 2017.

Rens. : 01.40.05.80.00.

http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/expos-temporaires/prochainement/bebes-animaux-lexpo-pour-les-2-7-ans/

 

Paris (75)

Explorez Mars

Même si ce ne sont pas les originaux, puisque de fait, ceux-ci sont sur Mars, cela ne laisse pas indifférent de se retrouver devant les trois rovers Sojourner, Opportunity et Curiosity. Le premier, étonnamment petit, a parcouru en tout 100 m au cours de sa mission. Les deux autres continuent d’arpenter la planète rouge. Et nous envoient des images d’une qualité incroyable que l’on peut prendre le temps de découvrir ici. Cette exposition, très accessible, permet de découvrir Mars telle qu’on la connaît – si éloignée des représentations que l’on s’en faisait dans les films de sciences fictions du XXe siècle dont quelques affiches ornent l’entrée du parcours. Où elle se trouve, de quoi elle est composée, quelles conditions y règnent, les différentes missions pour y parvenir à l’heure où l’homme rêve un jour d’y poser le pied (lire page X)… ces notions de bases sont expliquées sur des panneaux très simples et un film. On découvre ensuite les rovers, la sonde européenne Mars Express, une carte des sites d’atterrissage des différentes missions qui traduit la guerre que se sont livrés Russes et Américains pour être les premiers à percer les secrets de notre voisine, une météorite martienne que l’on peut toucher, et différentes petites manipulations pour comprendre l’orbite martienne, la gravité qui y règne, ou encore la densité de son atmosphère. Conçue par la cité de l’espace de , cette exposition enrichissante a un principal défaut : elle est à l’étroit dans le petit espace d’expositions du Palais. Aussi, les jours d’affluence au Palais, elle devient difficile à visiter dans de bonnes conditions. M.N.

Palais de la découverte, avenue Franklin Roosevelt, jusqu’au 28 août 2016.

Rens. : 01.56.43.20.20.

http://www.palais-decouverte.fr/fr/au-programme/expositions-temporaires/explorez-mars/

 

Paris (75)

Jacques Chirac ou le dialogue des cultures

Le portrait culturel et intime du fondateur du musée du quai Branly, Jacques Chirac, engagé en faveur d'une approche humaniste de la culture et passionné par les arts lointains. Lire notre reportage ici, avec l'interview vidéo du commissaire de l'exposition, Jean-Jacques Aillagon.

Musée du quai Branly, mezzanine Est, 37 quai Branly, jusqu’au 9 octobre 2016.

Rens. : 01.56.61.70.00.

http://www.quaibranly.fr/fr/expositions-evenements/au-musee/expositions/details-de-levenement/e/jacques-chirac-ou-le-dialogue-des-cultures-36334/

 

Paris (75)

Jardins d'Orient

L'histoire des jardins d'Orient retracée avec un jardin éphémère imaginé par le paysagiste Michel Péna. Lire notre reportage ici.

Institut du monde arabe, 1, rue des Fossés Saint-Bernard,

jusqu’au 23 septembre 2016.

Rens. : 01.40.51.38.38.

http://www.imarabe.org/exposition/jardins-d-orient

 

Paris (75)

Le Colorado, le fleuve qui n'atteint plus la mer

Les photographies de Franck Vogel témoignent des ravages de la surexploitation du fleuve américain. Celui-ci n'atteint même plus la mer où il est censé se jeter. Lire notre reportage ici. 

Pavillon de l'eau, 77 avenue de Versailles, jusqu'au 30 décembre 2016.

Rens. : 01.42.24.54.02.

http://eaudeparis.fr/index.php?id=273

 

 

Paris (75)

Aventures botaniques en Orient

En écho à l’exposition de l’Institut du monde arabe, le Muséum présente plus de trois siècles de travail de ses botanistes en Afrique du Nord et en Orient.

Cabinet d’histoire du jardin des plantes, 57 rue Cuvier, jusqu’au 12 septembre 2016.

Rens. : 01.40.79.56.01.

http://www.mnhn.fr/fr/visitez/agenda/exposition/aventures-botaniques-orient

 

Paris (75)

L’or du pouvoir, de Jules César à Marianne

L’histoire de Paris à travers une sélection de monnaies et d’objets évoquant les grandes figures du pouvoir.

Crypte archéologique de l’Ile de la cité, 7 place Jean-Paul II.

Rens. : 01.55.42.50.10.

http://www.crypte.paris.fr/fr/expositions/l-or-du-pouvoir

 

Paris (75)

Laboratoires de l’art

Second volet de la collaboration entre le Mudam Luxembourg et le Musée des arts et métiers, cette exposition prolonge la démarche d’ Eppur présentée à Luxembourg en faisant entrer en résonance des pièces du Musée des arts et métiers et des créations artistiques contemporaines.

Musée des arts et métiers, 60 rue Réaumur, jusqu’au 4 septembre 2016.

Rens. :  01.53.01.82.00.

http://www.arts-et-metiers.net/musee/laboratoires-de-lart

 

Paris (75)

Homme blanc, homme noir

Une vision inédite des rapports entre l'Occident et l'Afrique à travers 90 objets et photographies consacrés aux représentations de l'Occidental dans l'art africain du 20e siècle.

Musée du quai Branly, atelier Martine Aublet, 37 quai Branly, jusqu’au 9 octobre 2016.

Rens. : 01.56.61.70.00.

http://www.quaibranly.fr/fr/expositions-evenements/au-musee/expositions/details-de-levenement/e/homme-blanc-homme-noir-36470/

 

 

Paris (75)

Mental désordre

Dès le départ, le ton est donné. Pas de parcours de visite classique, mais des îlots en bois parmi lesquels la circulation se fait librement, au gré de l'intuition. Un peu comme pour illustrer les méandres du cerveau, ou plutôt le désordre mental. Mais qu’est-ce exactement que le désordre mental ? Cette exposition originale se propose de le vivre pour le comprendre. « Tout ici est expérientiel », explique Virgine Lacombe, chef de projet. Et le pari est réussi. Le spectateur est invité à lâcher prise pour découvrir le quotidien d'une personne atteinte de troubles psychiques. Par exemple, le « Schizophone » permet d’expérimenter le dérèglement de l'attention, le « miroir de l'image de soi » ouvre les yeux sur la façon dont on se perçoit... Les explications fondamentales sont peut-être trop peu nombreuses mais elles sont présentées de façon assez ludique. (lire notre reportage ici) S.D.

Cité des sciences et de l’industrie, 30 avenue Corentin-Cariou, jusqu’au 6 novembre 2016.

Rens. : 01.40.05.80.00.

http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/expos-temporaires/mental-desordre/

 

Paris (75)

La Corée des origines

A travers des moulages de matériel préhistorique, des fossiles humains, des vidéos et de dispositifs interactifs, une présentation des peuplements anciens de l’Asie.

Musée de l’homme, 17 place du Trocadéro, jusqu’au 10 octobre 2016.

Rens. 01.44.05.72.72.

http://www.museedelhomme.fr/fr/visitez/agenda/exposition/coree-origines

 

 

 

Paris (75)

Persona, étrangement humain

Enigmatique, parfois macabre, mais surtout habitée : telle est l’ambiance de la nouvelle exposition présentée au musée du quai Branly, Une rencontre-confrontation inédite entre arts premiers, art contemporain et robotique autour d’un phénomène troublant : cette capacité que nous avons à animer l’inanimé, à transmuter les objets en personnes, à leur attribuer une intentionnalité, de la bienveillance… ou de la cruauté. Lire notre reportage ici.

Musée du Quai Branly, mezzanine est, 37 quai Branly, jusqu’au 13 novembre 2016.

Rens. : 01.56.61.70.00.

http://www.quaibranly.fr/fr/expositions-evenements/au-musee/expositions/details-de-levenement/e/persona-36255/

  

 

Paris (75)

Musée de l’homme

Réouverture après six ans de travaux. Lire Sciences et Avenir n°824 octobre 2015 et le Hors-Série n°183 septembre/octobre 2015, "La grande histoire de l'humanité en 50 questions".

17 place du Trocadéro, depuis le 17 octobre 2015.

Rens. : 01.44.05.72.72.

http://www.museedelhomme.fr/

 

 

Paris (75)

Trésors de la Terre

Les merveilles de notre planète sont rassemblées et présentées dans cette exposition qui allie les trésors de la terre et du ciel : les météorites côtoient les plus belles pièces de la collection du muséum aux couleurs chatoyantes, comme  les cristaux géants et les pierres ornementales, et un ensemble impressionnant de « pierres-paysage » de la collection de l’écrivain et sociologue Roger Caillois, décédé en 1978. Ces minéraux qui ont cristallisés ou se sont dissous, ont pris des formes surprenantes faisant apparaître fantômes ou binocles. A ne pas manquer. A.Kh.

Muséum national d’histoire naturelle, galerie de minéralogie et de géologie, 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire, jusqu’à fin 2017.

Rens. : 01.40.79.30.00.

http://www.mnhn.fr/fr/visitez/actualites/galerie-mineralogie-accueille-exposition-tresors-terre

 

Paris (75)

C3RV34U, l’expo neuroludique

Pour ce nouvel espace dédié au cerveau et aux neurosciences, la cité des sciences s’est adjointe les services du neuroscientifique français Stanislas Dehaene. « Nous avons voulu une ambiance un peu surréaliste, une atmosphère magrittienne », commence-t-il. Et c’est effectivement l’atmosphère de « L’homme au chapeau melon » qui baigne la première partie du parcours, dédiée à la description du cerveau. On y touche des répliques de cerveau pour ressentir ses circonvolutions, on y découvre comment il grandit chez l’enfant, comment il diffère d’une personne à l’autre grâce à des cerveaux imprimés en 3D. Le tout avec de véritables images réalisées au centre d’imagerie cérébrale Neurospin, situé à Saclay.  On descend ensuite à l’échelle cellulaire, pour découvrir les neurones et la façon dont ils sont connectés. « Nous avons voulu que le visiteur comprenne aussi comment nous avons accès à ces informations en décrivant de façon simple les principes de l’imagerie médicale », poursuit le professeur au Collège de France. Mais c’est surtout dans la deuxième partie de l’exposition que le visiteur devient acteur à part entière. Il faut prendre le temps alors de faire les petites expériences simples qui permettent de comprendre comment le cerveau réagit, comment il apprend (par exemple à corriger des défauts visuels) ou comment il permet d’avoir conscience de son corps. Originale et réalisée avec beaucoup de soins, l’exposition est une excellente initiation au savoir sur le cerveau. Autant elle est accessible à tous, y compris les enfants, autant le catalogue - également réalisé sous la direction de Stanislas Dehaene – est, lui, destiné à un public motivé. Qui pourra se mettre à jour sur les résultats scientifiques les récents. M.N.

Cité des sciences et de l’industrie, 30 avenue Corentin-Cariou (nouvelle exposition permanente). Attention cette exposition se trouve dans la partie toujours fermée de la Cité des Sciences : se renseigner sur les dates de réouverture.

Rens. : 01.40.05.80.00.

http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/expos-permanentes/expos-permanentes-dexplora/cerveau/bientot/

 

Paris (75)

La galerie de botanique du Muséum

L’herbier national, la plus grande collection de plantes sèches au monde, a rouvert ses portes le 27 novembre 2013 (lire Sciences et Avenir, novembre 2013, page 76).

Muséum national d’histoire naturelle, 57 rue Cuvier.

Rens. : 01.40.79.30.00.

 

Paris (75)

Repères

L’exposition permanente qui retrace 200 ans d’histoire de l’immigration en France a été totalement refondue pour davantage croiser les regards historique, ethnographique et artistique, avec près de 300 documents et photographies inédits.

Musée de l’histoire de l’immigration, 293 avenue Daumesnil.

Rens. : 01.53.59.58.60.

http://www.histoire-immigration.fr/musee/l-exposition-permanente

 

Paris (75)

La nouvelle galerie des dons

La partie du musée dédiée aux parcours migratoires des visiteurs a fait peau neuve. Les 450 m2 dédiés aux dons ont été réaménagés pour présenter les derniers objets et photographies accompagnant la quarantaine de nouveaux témoignages.

Musée de l’histoire de l’immigration, palais de la porte Dorée, 293 avenue Daumesnil, depuis le 1er avril 2014.

Rens. : 01.53.59.58.60.

http://www.histoire-immigration.fr/musee/la-galerie-des-dons

 

Thoiry (78)

L’arche des petites bêtes

On connaissait le zoo de Thoiry pour les « grosses bêtes » de sa réserve africaine, le parc mérite d’être redécouvert aujourd’hui pour un nouvel espace dédié aux « petites bêtes » : insectes, invertébrés et autres petits animaux. Dans un bâtiment en forme d’arche, une soixantaine d’étonnantes espèces animales  sont présentées dans de très beaux vivariums reproduisant leurs habitats naturels. On découvre avec étonnement l’axolotl, on peine à distinguer une grenouille mousse parfaitement camouflée, on s’approche avec prudence d’une mygale à genoux rouges du Mexique... Et au milieu du parcours, une fenêtre s’ouvre sur la « nurserie » où l’on voit de tout jeunes animaux laissés aux bons soins des conservateurs. Original, instructif et amusant, ce lieu est parfaitement accessible aux enfants grâce à des vivariums largement vitrés et posés près du sol. M.N.

Château de Thoiry, rue du Pavillon de Montreuil.

Rens. 01.34.87.40.67.

https://www.thoiry.net/fr/news/arche-des-petites-betes

 

Versailles (78)

Versailles et l’indépendance américaine

A l'occasion des 240 ans de la déclaration d'Indépendance américaine, retour sur le conflit durant lequel se sont croisés les destins de trois pays : les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France.

Château de Versailles, galerie des Batailles, jusqu’au 2 octobre 2016.

Rens. : 01.30.83.78.00.      

http://www.chateauversailles.fr/les-actualites-du-domaine/evenements/evenements/expositions/versailles-et-lindependance-americaine

 

Versailles (78)

Galerie des carosses

L’exceptionnelle collection de carrosses entièrement qui n’était plus montrée au public depuis près de 10 ans a été entièrement restaurée pour être présentée dans un nouvel espace muséographique. 

Château de Versailles, grandes écuries du roi.

Rens. : 01.30.83.78.00.

http://www.chateauversailles.fr/a-la-une/evenements/evenements/autres-evenements/reouverture-de-la-galerie-des-carrosses

 

Vitry-sur-Seine (94)

Air, l’expo qui inspire

Explorer, comprendre, découvrir, se questionner, expérimenter : une exposition « participative et intergénérationnelle » sur le thème de l'air.

Exploradôme, 18 avenu Henri Barbusse, place du marché, jusqu’au 30 septembre 2016.

Rens. : 01.43.91.16.20.

http://www.exploradome.fr/component/content/article/13-pour-la-famille/368-air.html?b74d88c6e7c4b1118a56e11eec203521=b3b6cd5c5fe8abbd8c3e02f585481a1f

Tags:

Please reload