SS17 : La Femme SAINT LAURENT par Anthony Vaccarello

Fatale, mystérieuse et provocante, Anthony Vaccarello a présenté sa première collection en tant que directeur artistique de la maison Saint Laurent pendant la Fashion Week Printemps-Été 2017 à Paris.

©Saint Laurent


Éternelle domination du noir sur des coupes droites parfaitement sculptées sur la silhouette féminine. Une femme toujours plus séductrice sublimée par le scandale. Anthony Vaccarello balaie le rock et le vintage d’Hedi Slimane et retourne aux basiques de la maison. Le Directeur artistique conserve la vision d’une femme androgyne et libre en ajoutant une pointe d’érotisme.

©Saint Laurent

©Saint Laurent

Insolente en cuir et moderne en jean, la femme Saint Laurent s’affirme en robe ou en pantalon. Ce n’est plus l’opposé de l’homme, elle est devenue son semblable. Vaccarello célèbre le vestiaire masculin-féminin, identité phare de la maison autour d’une variation de smoking.



©Saint Laurent


©Saint Laurent


©Saint Laurent

Aujourd’hui, la femme Saint Laurent est cultivée, féline et brillante illustrée par des tons dorés et des motifs léopards. Sexuelle jamais vulgaire, elle se libère et dévoile ses atouts sous des matières voilées et transparentes.



©Saint Laurent

©Saint Laurent

©Saint Laurent

Une femme sophistiquée, puissante et transgressive prête à prendre le contrôle. La collection est à l’image d’une femme d’aujourd’hui ; celle qui entreprend et qui est libre. Elle a un vestiaire inspirée de Betty Catroux dans les années 1970 animée par la culture pop d’aujourd’hui.


©Saint Laurent

©Saint Laurent


L’ancien directeur artistique de Versus Versace rend brillamment hommage au génie. Cette collection fait un joli clin d’œil aux femmes du temps d’Yves Saint Laurent. Tantôt orientale, tantôt aguicheuse et définitivement masculine, la femme Saint Laurent est aujourd’hui ancrée dans une époque qui marque son intemporalité.



Mots-clés :

© LE PRISME magazine 2015-2020