Ma vie de courgette sous les feux de la rampe !

02/03/2017

Ma vie de courgette a obtenu vendredi soir le César de la meilleure adaptation et celui du meilleur film d'animation.

 

 

 

 

 

Le film suisse césarisé est adapté du livre de Gilles Paris, Autobiographie d'une courgette, disponible aux Éditions J'ai lu.

 

« Elle ressemble à une poupée de chiffon toute molle et ses yeux sont grands ouverts. Je pense aux films policiers où des tas de femmes se font tuer et après elles ressemblent à des tas de chiffon toutes molles et je me dis " c’est ça, j’ai tué maman ". »

 

Ainsi commence l'aventure d'Icare, alias Courgette, un petit garçon de neuf ans. Paradoxalement, la vie s’ouvre à lui après cette tragédie. Placé dans un foyer, il pose avec une naïveté touchante son regard d’enfant sur un monde qu’il découvre et qui ne l’effraie pas. De forts liens d’amitié se créent entre lui et ses camarades. Et puis, il tombe amoureux de Camille…

 

Ce récit, plébiscité par la presse et le public, est aujourd'hui recommandé par l'Éducation nationale

et croise plusieurs entrées des nouveaux programmes de collège.

Tags:

Please reload

© LE PRISME magazine 2015-2019