© LE PRISME magazine 2015-2019

La Nuit Européenne des Musées : venez découvrir les musées en France et en Europe ce samedi 20 mai

18/05/2017

Le samedi 20 mai prochain, de nombreux musées ouvriront gratuitement leurs portes partout en France et en Europe de la tombée de la nuit jusqu'à minuit environ. Visites éclairées, parcours ludiques, ateliers, projections, dégustations, spectacles vivant, des animations exceptionnelles donneront à vivre au public une expérience du musée différente et ouverte à tous.

 

 

 

 

 

L’édition 2016 avait mobilisé 3000 musées dans plus de 30 pays en Europe. En France, ce sont deux millions de visiteurs qui ont franchi les portes de plus de 1200 musées participant à cet événement organisé par le ministère de la Culture et de la Communication, autour de 3000 animations imaginées pour l’évènement.

 

Dès à présent, les visiteurs peuvent retrouver le programme complet de l’événement et accéder à toutes les informations utiles sur le portail Internet de la Nuit européenne des musées : nuitdesmusees.fr

 

 

Une nuit où les élèves présentent des œuvres

 

Le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministère de la Culture et de la Communication proposent, pour la cinquième année consécutive, « La classe, l’œuvre ! », un dispositif commun destiné à rapprocher les musées des élèves, de la maternelle jusqu’au lycée. Toute l’année, les élèves des établissements participants étudient l’œuvre d’un musée de proximité, puis viennent présenter le fruit de leur travail le soir de la Nuit européenne des musées, devenant ainsi, à leur tour, des passeurs de culture pour un large public de curieux.

En 2016, ce sont 301 musées et 424 classes qui ont participé à ce programme d’éducation artistique et culturelle.

 

Une nuit sur les réseaux sociaux

 

Poursuivant les échanges sur les réseaux sociaux, la Nuit européenne des musées intensifie cette année son incitation au partage, avec coups de cœur, bons plans, conseils et photos : les visiteurs deviennent acteurs de l’événement en lui offrant une résonance particulière. Le compte Twitter @NuitdesMusees a ainsi enregistré plus de 10 000 tweets en 2016.

Retrouvez la Nuit européenne des musées sur nuitdesmusees.fr et sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Instagram) et participez avec le motdièse #NDM.

 

Décrochez la Nuit

 

La Nuit européenne des musées propose cette année en partenariat avec Art Graphique & Patrimoine un nouveau jeu intitulé «Décrochez la Nuit». Après avoir téléchargé l’application gratuitement (disponible sur Androïd et Apple Store), les joueurs découvriront une œuvre 3D en réalité augmentée représentant un symbole universel. Ils pourront se prendre en photo grâce à l’application et partager celle-ci sur les réseaux sociaux. La liste des musées participants sera disponible sur le site internet de la Nuit, dans l’article dédié à « Décrochez la Nuit ».

 

 

Exemples de programmation / À Paris et en Île-de-France

 

• Pour fêter ses 80 ans, le Palais de la découverte (Universcience) présente un programme de médiations multithé- matiques d’une durée exceptionnelle de 24 heures, autour d’une invitation au voyage qui présente les sciences d’hier, d’aujourd’hui et de demain : physique, astronomie, géoscience, biologie, chimie, informatique et mathématiques vibrant au gré des questionnements, d’expé- riences étonnantes et spectaculaires

• Portes ouvertes à l’UNESCO et visite de l’exposition présentée par la Tunisie consacré au site archéologique de Dougga, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO il y a 20 ans.

• Concert « Avec un peu d’Espagne autour » en écho à la visite de l’exposition « Cristóbal Balenciaga » au Musée Bourdelle.

• Ouverture exceptionnelle des BeauxArts de Paris avec « Felicità 17 », l’exposition de travaux et des performances des élèves diplômés avec mention.

• « Hernani by night », déambulation nocturne et musicale dans la Maison de Victor Hugo et présentation du mobilier de Hauteville House de Guernesey qui sera restauré.

• Visite à la lampe torche des collections de Chine bouddhique au Musée national des arts asiatiques Guimet.

• Au Musée de l’Homme, jeu de piste et projections dans le cadre de la visite de l’exposition « Nous et les autres, des pré- jugés au racisme ».

• Visite de l’exposition « Christelle Téa » et rencontre autour d’une séance-dédicace de l’ouvrage regroupant les dessins exposés et produits pendant cette année avec l’artiste en résidence au Musée Jean-Jacques Henner.

• Contes du monde sur le Plateau des collections et visites flash de l’exposition « Picasso Primitif » au Musée du quai Branly - Jacques Chirac.

• Visite de l’exposition « Ciao Italia » et spectacle de l’Académie Fratellini qui joue avec l’emblème du voyage en écho avec l’exposition au Musée national de l’Histoire de l’immigration au Palais de la Porte Dorée.

• Visite guidée et performances dansées avec La Place, lieu hip hop de Paris dans l’exposition « Medusa, bijoux d’artistes » au musée d’Art moderne de la ville de Paris et visite de l’exposition Karel Appel.

• « Divino Inferno » danse contemporaine dans «Rodin, l’exposition du centenaire », avec les plus grands chefs-d’œuvre : Le Penseur, Le Baiser au Grand Palais mais aussi un voyage poétique et musical avec l’exposition « Jardins ».

• Exposition « Vintage, regard dans le rétro » au Musée de la ville de SaintQuentin-en-Yvelines et tournoi de rétrogaming sur le jeu d’action et de puzzle multijoueurs Saturn Bomberman invite les visiteurs à se mesurer sur grand écran.

• Costumes et miroirs cachés dans l’exposition de costumes « de la Belle Epoque aux années folles » au Château de Champs-sur-Marne, avec mise en lumière du jardin.

 

En régions

 

• En plein réaccrochage de ses collections, le MuMa - Musée d’art moderne André Malraux, Le Havre (Normandie), propose de se glisser dans la peau d’un candidat aux élections pour une séance photo dé- calée à la façon de Pierre & Gilles.

• Déambulation au Mucem et au fort SaintJean, Marseille (Provence – Alpes – Côte d’Azur), avec improvisations dansées et concerts de musiques traditionnelle, ancienne et contemporaine.

• Première participation du nouveau Musée Camille Claudel à Nogent sur Seine (Grand Est) avec une performance de mime dont le travail fait référence à la sculpture de Rodin et Camille Claudel, précédée d’une conférence de Petra Kolarova sur « Le corps à l’épreuve de la sculpture chez le mime Etienne Decroux ».

• Visite-enquête sur les pas d’un faussaire, dans l’exposition « Le Mystère Le Nain » au Musée du Louvre-Lens (Hauts-deFrance).

• Carte blanche à l’Ecole Supérieure d’Art et de Design d’Orléans avec des installations et performances proposées par les étudiants au Musée des beaux-arts d’Orléans (Centre-Val de Loire).

• Première participation du Musée de l’Ecole des Pyrénées-Orientales à Perpignan (Occitanie) avec des visites de d’exposition « L’école d’Autrefois et l’école moderne de Célestin Freinet ».

• Visite de l’exposition « Christian Dior et Granville - aux sources de la légende » au Musée Christian Dior, Granville (Normandie).

• Visites de l’exposition « Paysages bretons au XIXe siècle : œuvres choisies dans la collection graphique du musée » en écho à l’exposition des paysages d’Odilon Redon au Musée des beaux-arts de Quimper (Bretagne).

• Visite et performance sonore et musicale dans le cadre de l’exposition « Autour du Nouveau Réalisme » les Abattoirs - musée d’art moderne et contemporain, Toulouse (Occitanie).

• Exposition de 30 photographies « la danse autour de moi » dans le cadre de la Biennale nationale de la photographie de danse organisée par la compagnie de danse contemporaine Pedro Pauwels, pièce de Jean-Michel Ribes, par la Cie Les Apartés « Musée haut, musée bas » au Musée Labenche d’Art et d’Histoire (Nouvelle Aquitaine).

• Expositions de 2 photographes au Musée Nicéphore Niépce (Bourgogne) : première rétrospective en Europe des travaux de l’américain « Stephen Shames » sur la société américaine des années 1960-et celle du photojournaliste français exilé aux Etats-Unis « Henri Dauman, The Manhattan Darkroom ».

• Visite de l’exposition « Modes ! À la ville, à la scène » au Centre national du costume de Moulin (Auvergne / RhôneAlpes).

• Parcours sonore et lumineux depuis les collections permanentes, à travers les jardins et jusqu’à l’exposition de photographies d’enfants « L’air de famille » au Musée national et Domaine du Château de Pau (Nouvelle Aquitaine).

• Visite des collections et de l’exposition «Aux origines du surréalisme, cendres de nos rêves» autour des 5 sens et projections du film « Ils étaient 48 » réalisé à l’occasion du 75e anniversaire de l’exé- cution des cinquante otages dont Guy Moquet au Musée d’histoire de Nantes - château des ducs de Bretagne (Pays de la Loire).

• Ciné-concert « Romanetti ou le roi du maquis » et création musicale au Musée de la Corse à Corte (Corse).

• Visite de l’exposition «Beau comme l’Antique, 1750 - 1815 « aborde les fondements de la civilisation matérielle du XIXe siècle dans l’ile au Musée des arts décoratifs de l’océan Indien (La Réunion).

• Centre de Découverte des Sciences de la Terre à Saint Pierre, projection et débat sur le film « Au temps des Îles à sucre » avec l’auteur Patrick Baucelin (Martinique).

 

 

 

Programme complet : nuitdesmusees.fr

 

 

La Nuit européenne des musées est organisée par le ministère de la Culture et de la Communication. Elle est placée sous le patronage du Conseil de l’Europe, de la Commission nationale française pour l’UNESCO et de l’ICOM (Conseil international des musées). Elle bénéficie du soutien de la Fédération française des sociétés d’amis de musées, de la RATP, de Paris Musées, de l’Institut René Goscinny, de France Télévisions, de Radio France et de TV5 Monde, de Playbac, du Bonbon, de Toute l’Histoire, de Technikart. La Nuit européenne des musées bénéficie du mécénat d’Art graphique et Patrimoine, de Toute l’Histoire et de PhénixDigital.

Please reload