Planche(s) Contact #8, le festival de créations photographiques à Deauville du 21 octobre au 26 nove

Pour sa huitième édition le Festival Planche(s) Contact de Deauville invite pour la première fois une personnalité culturelle, aimant et pratiquant la photographie en parallèle de sa propre carrière. Le festival l’invite à exposer ses photographies et à choisir deux des huit commandes publiques du festival.



© agnès troublé dite agnès b., sans titre, 2016


Agnès b, styliste, créatrice de mode a constitué une importante collection d'art contemporain, dont tout un pan est consacré à la photographie. Galeriste, elle a inauguré, en novembre 1984, La galerie du jour agnès b., qui accorde une large place à la photographie, avant d'ouvrir un deuxième espace quelques années plus tard à Tokyo.


Invitée, à Deauville en septembre 2012 pour une Carte blanche lors du festival du cinéma américain 2012 agnès b. y a présenté sept de ses films américains préférés. Lors de cette immersion à Deauville lui est venue l’envie de réinventer et de concevoir une nouvelle marinière « Deauville » en reprenant en rayures alternées les cinq couleurs des parasols de Deauville (jaune, orange, rouge, vert, bleu). Cette marinière a été réalisée lors de l’été 2015

en collaboration avec Armor Lux.


Elle revient en 2017 à Deauville en tant que directrice artistique associée du Festival Planche(s) Contact et pour exposer ses photographies de Deauville, réalisées depuis une dizaine d’années, avec Le Deauville d’agnès b. à la Chatonnière (lieu d’exposition aménagée dans une maison des années 20).


Le Festival Planche(s) contact


Dans une démarche qui a tenté nombre de photographes, Planche(s) Contact s’est donné pour thématique l’exploration et la restitution de tout ce qui constitue l’identité d’une ville.

Les expositions créées abordent différentes écritures photographiques, dans des registres qui invitent le portrait, le reportage, le nu, le paysage, les fictions et les mises en scènes photographiques, la nature morte, la mode, l’architecture, les recompositions, le détournement, l’installation ...


Année après année, le Festival suscite et associe les regards croisés de photographes reconnus, de photographes émergents et d'étudiants de grandes écoles européennes de photographie. Le volet étudiant évolue en 2017 pour devenir le Tremplin Jeunes Talents Planche(s) Contact, ouvert à tous les jeunes quel que soit leur parcours.


Pour compléter cette programmation, le festival s’accompagne d’un Off, parole donnée aux photographes amateurs et semi-professionnels amoureux de Deauville ; d’un concours photographique – le Concours de la 25e heure Mondaine, et d’un cycle d’actions de médiation et d’événements à destination des scolaires et du grand public.



Plus d'informations :


http://www.deauville.fr/festival-planches-contact




© LE PRISME magazine 2015-2020