Reportage photo : Danubius Health Spa Resort Nové Lázně à Marienbad

22/08/2017

L'hôtel Danubius Health Spa Resort Nové Lázně construit en 1828 et transformé en 1896, fait parti d'un complexe de spa unique. Avec ses chambres luxueuses, ses bains romans datant de 1896, et un cabinet royal que l'on peut visiter, l'établissement rendra votre séjour de détente à Marienbad inoubliable. 

 

© DR

 

Trois hôtels spa uniques par leurs histoires qui s'étendent sur une superficie totale de 5900 m2- Nové Lázně *****, Centrální Lázně **** Maria Spa ****, font partis du parcours que vous pouvez emprunter si vous séjournez dans l'un de ces établissements.

Tous trois reliés par des promenades et des couloirs couverts, ils créent ainsi un gigantesque complexe dédié au bien-être. Vous pourrez découvrir le spa de tourbe le plus ancien en Europe, et historiquement le plus grand département de spa avec des bains minéraux et des procédures carbonatées sèches à Marianske Lazně (Marienbad).

 

Vos pourrez profiter de l'entrée dans les 3 piscines avec des courants tourbillonnants dans les thermes historiques romains, des bain à remous, des saunas, des sanarium, des bains de vapeur, la thérapie Kneipp, des salles de détente, des traitements au gaz naturel de CO2, des tourbières, des consultations médicales spécialisées, divers types de massages, le cryo-sauna, le solarium, vitasalin, le salon de beauté Emporium, la clinique laser et la salle de fitness au Danubius.

 

© DR

 

© DR

© DR / Cabinet royal de l'hôtel.

 

© DR / Entrée de l'hôtel.

 

© DR / Vue sur la nature verdoyante de Marienbad.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© DR / Portrait du roi Edward VII qui venait dans cet hôtel.

 

© DR / Bains romans de 1896.

 

© DR / Petit-déjeuner buffet qui plaira à toutes les nationalités.

 

© DR

 

© DR

 

 

Plus d'informations

 

Tel.:+420 354 644 111

E-mail:novelazne@badmarienbad.cz

site:www.danubiushotels.cz/vybrat-hotel-marianske-lazne/danubius-health-spa-resort-nove-lazne

Adresse:Reitenbergerova 53, Mariánské Lázně

 

 

Please reload

© LE PRISME magazine 2015-2019