La brasserie Flow de l'Hôtel Best Western à Chassieu : une cuisine de qualité près de Lyon

24/08/2017

Situé à la périphérie Lyon, l'Hôtel Best Western à Chassieu refait peau neuve, et propose une brasserie totalement repensée, tant en terme esthétique que de l'équipe. Que vous soyez résidant à l'hôtel ou bien visiteur d'un soir, cette adresse vous surprendra par la qualité de sa cuisine.

 

© Best Western restaurant Chassieu

 

Le restaurant accueille une clientèle large, familial (le week-end), business (plutôt en semaine) et internationale (grands salon organisés à côté).

 

Très affable, le personnel aimera vous conter et partager son expérience. On notera notamment la passion du maître d'hôtel Fabrizio, qui sait mettre en valeur sa connaissance du métier. Il maîtrise autant les associations de saveurs, que les vins et saura vous guider. 

 

La décoration neutrale est néanmoins agencée avec goût. Cela a le mérite de plaire au plus grand nombre. On perçoit un esprit intime et chaleureux, ce qui n'est pas toujours le cas dans ce type d'hôtel.

 

Pour les amateurs de cocktails, le barman, très expérimenté et toujours à l'affût d'une nouvelle création sur-mesure, saura vous faire plaisir.

 

Un parking privé et public est à disposition des clients. 

 

© DR

 

© DR

 

L'apéritif

 

Jus de maracuji (fruit de la passion), ananas, goyave, cranberry. Anti-oxydant, ce cocktail sans alcool ne détient pas de rajout de sucre. Les speculoos, l'émietté de pommes, ainsi que les framboises parachèvent cette belle présentation à l'inspiration tropicale. 

 

Une assiette de charcuterie espagnole vient compléter la dégustation, composée de toasts, de chorizo, de jambon  fumé, et de lomo. Des olives vertes très savoureuses à la marocaine sont également présentes.

 

L'idée du voyage se retrouve donc à travers toute la carte du restaurant.

 

© DR

 

Les entrées

 

Les couverts sont changés, la cuisson et la coupe se font à la minute. Tout les produits sont frais, et de saison. Aussi, la carte change très régulièrement en fonction du marché, notamment en ce qui concerne les viandes et les poissons, qui se renouvellent chaque soir selon l'arrivage. Certains produits sont biologiques (précisés sur la carte).

 

La cuisson mi-cuit de notre première entrée, le saumon gravelax, permet d'en conserver les saveurs. Les agrumes apportent une acidité au poisson par la mousse au citron, qui se révèle vraiment délicieuse. Sa texture apparaît comme incroyable, car elle ressemble à celle réalisée pour la tarte citron meringuée. 

 

Quant aux escargots français, la seconde entrée choisie, ils étaient petits, soigneusement choisis, et de qualité. 

 

Jusque là, on sent la mise en valeur réelle du produit, qu'on sublime, comme le veut la tradition de la cuisine française, et ce depuis le XVIIème siècle. 

 

Pour le vin, un vin blanc équilibré, Côtes-du-Rhône Belleruche. Frais, il accompagne parfaitement le poisson. 

 

Le pain est servi chaud, ce qui est manifestement un très bon point pour ce restaurant, car c'est la bonne manière de le déguster. C'est cependant rare de trouver cette attention, aussi nous étions ravis de cela. 

 

© DR

 

© DR

 

Les plats principaux

 

Pour les plats de viandes, nous avons sélectionné un magret de canard et un burger maison.

 

Le premier s'accompagne d'un vin rouge Crozes Hermitage, Les jalets 2014. Par sa puissance, il est complémentaire au magret. La sauce n'est pas en reste, et elle s'harmonise avec la viande. Les légumes d'influence provençale parachèvent le plat. 

 

Le burger n'a pas déçu grâce à sa viande tendre, sa bonne cuisson saignante, ses cornichons et ses frites maison. 

 

© DR

 

© DR

 

Les desserts

 

Enfin les dessert se sont révélés être un grand moment de surprise et de créativité. 

 

En effet, "la jeune pousse" était composée d'une mousse à la menthe chocolat, d'un sirop de menthe (gel liquide), une mousse à la menthe, d'un glaçage chocolat amande, et d'un biscuit cacao émietté.

La pomme surnommée "Melle Smith", elle, combine un biscuit pavé breton, une granny smith, avec un coeur au caramel, souligné à l'extérieur d'un zigzag en caramel mou.

Puis la pâte à cigare au cacao, des éclats de noisette et sa ganache montée au chocolat blanc parachève ce trio de desserts surprenants.

 

L'effet trompe-l’œil saisissant démontre un réel savoir-faire, tant sur le plan esthétique que par rapports aux textures. On culpabiliserait presque de le fissurer pour le manger. 

 

On nous souligne l'importance d'un certain ordre pour la dégustation : d'abord la pomme gelée, puis le pavé, la mousse. Léger, étonnant, ce dîner totalement fait maison fut une belle surprise. 

 

© DR

 

© DR

 

 

Plus d'informations

 

LA BRASSERIE FLOW

6 avenue du Progrès

69680 Chassieu

04 72 47 72 70

 

 

Tags:

Please reload

© LE PRISME magazine 2015-2019