© LE PRISME magazine 2015-2019

Carolyn Carlson, "Writings on water" Exposition-voyage dans l’univers du geste sur papier

31/08/2017

La première exposition d’envergure des dessins et productions graphiques de Carolyn Carlson est une réussite. Elle est le fruit d’une Œuvre fertile de Carolyn Carlson et d’un véritable travail d’auteur d’exposition d’Hélène de Talhouët.

 

© DR

 

Hélène de Talhouët, commissaire d’exposition, avait pour défi d’être d’abord au service de l’Œuvre de l’artiste, tout en étant aussi un auteur, de s’exprimer à partir d’une somme considérable de créations de la chorégraphe. Carolyn Carlson ayant une façon d’être qui explique cela depuis la première encre naît dans le New York des années 60, elle a toujours à portée de main un carnet dont elle use abondamment.

 

© DR

 

© DR

 

© DR

 

© DR

 

 

Sa pratique est nourrie par la calligraphie, Art du trait dont l’aspect esthétique passe au second plan de l’expérience personnelle de son pratiquant. Dans le cas de Carolyn Carlson il s’agit d’une méditation suivi d’un geste bref en un souffle. Du côté du regardeur des œuvres, et non pas du processus de création puisque Carolyn Carlson ne crée pas en public, le résultat éveille la curiosité, un grand intérêt et relève souvent du beau.

 

Ces gestes couchés sur papier la racontent, immense chorégraphe et interprète, habitée par le mouvement auxquels elle n’échappe jamais jusque dans sa vie quotidienne, et là encore, au musée, dans ses interventions orales au cours de la visite de l’exposition, ponctuée de poses, qui n’en n’ont que l’appellation, pour les photographes toujours challenger afin de réussir à la fixer dans leurs cadres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© DR

 

 

Hélène de Talhouët a disposé d’un espace suffisant afin de chercher comme il se doit à se poser en auteur d’exposition. La Piscine est un endroit assez vaste et singulier avec un découpage de l’espace en partie issu de la vocation d’origine du bâtiment, la pratique de la natation dans un lieu de style Art Déco. Il s’agit notamment de vestiaires couverts de carrelages en enchaînement linéaire, d’allées contiguës, et autres espaces de monstration. Alors que l’utilisation d’œuvre dans un projet artistique génère souvent des tensions au stade de la préparation, Carolyn Carlson et Hélène de Talhouët évoquent écoute, confiance et harmonie, et leurs gestes affectueux, leurs regards complices nous le confirment.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© DR

 

 

Le résultat, tout en densité et cohérence, est une sorte de voyage, un flux continu aux formes multiples ou la couleur soutient parfois le propos riche de références, formidable matière à rapprochements et interprétations personnel du visiteur. Dans le cas de cette exposition, l’acquisition du livre correspondant, support de mémoire et ressource précieuse, est judicieux.

 

© DR

 

 

Encore un événement culturel abouti au crédit de Bruno Gaudichon, directeur d’un musée dont il mène l’extension avec ses équipes efficaces. Ces nouveaux espaces sont bien venus pour ce conservateur-programmateur d’exception de La Piscine, à suivre toute l’année…

 

© DR

 

 

 

Plus d'informations

Carolyn Carlson, Writings on water,

exposition à La Piscine Musée d’Art et d’Industrie André-Diligent à Roubaix

jusqu’au 24 septembre 2017.

 

Tags:

Please reload