© LE PRISME magazine 2015-2019

Le Lavoir, une résidence d’artistes pluridisciplinaire à Ivry sur Seine

17/10/2017

Accueillant des artistes pluridisciplinaires depuis deux ans, Le Lavoir est un atelier d’artistes indépendants situé au 29 Ledru Rollin à Ivry sur Seine. A l’occasion des portes ouvertes annuelles Pleins Feux 2017 en Septembre dernier, (en partenariat avec la Mairie d'Ivry-sur-Seine, l'association IvrYes et la Galerie Fernand Léger)  l‘atelier a présenté le lieu de travail et les travaux des artistes. Rencontre avec les deux co- fondateurs Marin Germain et Amine Slimani, qui nous racontent la philosophie de l’atelier...

 

©Le Prisme / Croquis de l’atelier Le Lavoir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

©Le Prisme / Rencontre avec Marin et Amine cofondateurs du Lavoir.

 

Depuis combien de temps existe le lavoir ?

Amine : Au cours de nos études d’architecture, nous évoquions la possibilité de créer un lieu de travail partagé. Après nos expériences communes en agence qui peuvent parfois fermer des possibilités, on souhaitait  un lieu plus ouvert à des métiers pluridisciplinaires autour de l’art. A partir de ce moment on s’est mis à chercher des locaux du côté d’Ivry sur Seine à proximité de notre école et lieux de vie.

 

Quelle est la philosophie du Lavoir ?

Marin : Atelier pluridisciplinaire, le Lavoir accueille des artistes indépendants dans le domaine de l’architecture, la menuiserie les arts plastiques, la photo, la musique, la maroquineri mais aussi le design social graphisme, la médiation culturelle etc…Le Lavoir a pour objectif de favoriser de nombreux projets collectifs avec des artistes  différents. De plus l’atelier reste un outil pour les résidents, un environnement de travail. S’inspirant de la philosophie de rhizome, le lieu est une structure évolutive qui peut s’adapter en fonction des nouvelles demandes et besoins.

 

Comment s’organise l’espace de cet atelier indépendant ?

Marin : L’atelier d’une surface totale de 700 m², est composé d’un espace ouvert central avec une mezzanine et des pièces annexes tel un lab bois, lab numérique, un espace de shooting un étage audiovisuel, salle enregistrement un foyer, une  salle de réunion une salle de labo de photo argentique.

 

 

Un espace ouvert  pour de multiples activités. Source © Le Lavoir

 

Comment gérez -vous l’aspect financier d’un tel espace ?

Marin: une participation est demandée aux résidents du Lavoir. Cette trésorerie permet de financer les outils, les charges et travaux de rénovation pour améliorer l’espace du Lavoir.

Amine : Au même titre que les résidents, nos rémunérations personnelles sont liées à nos activités propres ( scénographie, arts plastiques, vidéos etc…)

 

Quels types de projets émergent du Lavoir ?

Amine : Dans une chapelle désacralisée, appelée l’espace Saint Sauveur (à Issy les Moulineaux) s’est développée l’envie de créer une première grande oeuvre collective. Au travers de l’archétype de la stèle, format vertical de 1X1X3m inspiré des l’architecture de la chapelle, l’intention fut de créer une scénographie qui respectait l’environnement du lieu. Les artistes ont travaillé sur la thématique du sacré avec leur sensibilité différentes et une diversités de matériaux : bois, tissus, lumière, résine etc...L’ensemble crée une unité de par la contrainte du format tout en exposant la richesse des visions différentes.

 

 ©Le Prisme / Exposition transept à l’église Saint Sauveur à Issy les Moulineaux

 

©Le Prisme / Exposition transept  à l’église saint Sauveur à Issy les Moulineaux

 

 

 

 

Dix huit artistes résidents du Lavoir vous présenteront leur création :

Maxime Perrolle - Mathilde Mourier - Barthélémy Antoine-Loeff - Segolène Derudder - Steve Pitocco - Guévork Aïvazian - Alberto Rochat / Edgar Skomorowski / Florian Koeltz - Ludovic Austry - Mathias Costa - Guercan Kadir - Sandra Smadja - Hélène Cayet - Vincenzo Iovino - Hongchuan Fan - Clémence Lerondeau - Antoine Pecclet - Ines Abergel - Virginie Moly - Guiiome

 

Marin : Notre intention était de mettre en exergue le processus de réalisation, de montrer toutes ces disciplines (modernes ou traditionnelles) pas forcément représentées dans les galeries. Les oeuvres ont été autofinancées par les artistes eux-même et la scénographie par une partie du budget du Lavoir et de la société de production Sauvage portés par  9 créatifs. Bien qu'on aspire à trouver des partenariats à terme, pour financer entièrement ce type d'événement, on a trouvé intéressant que les artistes soient responsables de leur propre budget car cela a permis de montrer des oeuvres très différentes.

 

Quels sont vos futurs projets ?

Marin : Les projets collectifs mûrissent chaque jour au sein du Lavoir. C’est le cas  des artistes Maxime Perrolle,Mathias Costa, Clémence Lerondeau  qui se sont associés pour l’exposition Ligne sur bois à la fabrique de Bagnolet; L’exposition collective Alliage, présentant les oeuvres in situ de dix artistes de l’atelier, se tient actuellement à L’Arc, Scène Nationale du Creusot, Projet The New Land projeté le 15 septembre 2017 Maison de l'architecture. Le Lavoir a également développé un lieu de résidence annuelle : La résidence d'été du Lavoir au Maroc, La Palmeraie à Casablanca où les artistes résidents sont invités à créer des oeuvres questionnant leur environnement direct, Casablanca ou le Maroc en général.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

©Le Prisme / Rencontre avec Maxime Perrolle, Mathias Costa,Clémence Lerondeau artistes indépendants

du Lavoir  qui travaillent trois techniques de bois différentes :  tournage, gravure sur skate en bois , peinture sur bois réunis à nouveau pour une exposition collective à la Fabrique de Bagnolet.


 

Résidence d’été  : La Palmeraie à Casablanca.  Source © Le Lavoir


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

©Le Prisme / The New Land projeté le 15 septembre 2017 Maison de l'architecture en Île-de-France

 

 

“The New Land présente l'étude menée par des architectes, paysagistes, designers, artistes, artisans, étudiants ou jeunes professionnels participant à la conception d’un centre communautaire et de secours pour enfants aux côtés de l’ONG Make Me Smile Kenya et de notre atelier Le Lavoir.”


 

Plus d’informations 

 

Sites internets :

-http://lelavoir.com/

-https://www.facebook.com

 

 

Tags:

Please reload