© LE PRISME magazine 2015-2019

Le monde est Stone : Le Forum des images se met à l'heure des USA et du réalisateur Oliver Stone du 10 janvier au 28 février 2018

08/01/2018

Un peu plus d’un an après l’investiture du président Donald Trump, qui a ravivé bien des tensions au sein de la société américaine, le Forum des images propose un programme inédit, Le monde est Stone : un portrait chargé d’histoire et de mythologies américaines, à travers une sélection de 80 films, et la présence exceptionnelle du réalisateur Oliver Stone.

 

Mis à l’honneur en janvier, son cinéma et ses diverses problématiques résonnent avec d’autres œuvres offrant une vision lyrique, critique ou satirique des États-Unis. De John Ford à Spike Lee, de Sidney Lumet à Michael Mann, ou de Brian de Palma à Kathryn Bigelow, explorons les mythes fondateurs de l’imaginaire américain : les figures du « self-made man » et du leader, l’exercice du pouvoir et ses déviances, la théorie du complot et les secrets d’état, le traumatisme de l’assassinat de JF Kennedy, les cicatrices des guerres successives…

 

Film de chevet d’Oliver Stone, l’extravagant Docteur Folamour lance, mercredi 10 janvier (20h), un programme rythmé par de nombreuses séances exceptionnelles : une semaine de projections-débats avec Oliver Stone, une série de cours de cinéma revenant notamment sur la figure du Président, des soirées double-mixte avec, pour toile de fond, les assassinats politiques et le pouvoir ambivalent de l’image, à la fois révélatrice et trompeuse. Des raretés telles que Complot à Dallas de David Miller, Greetings de Brian de Palma ou L’Ultimatum des trois mercenaires de Robert Aldrich émaillent la programmation.

 

Au sein de cette vision kaléidoscopique des États-Unis portée par le cinéma hollywoodien, le documentaire participe également au décryptage des idéaux d’une société et de ses revers : un système financier qui explose (Il était une fois…Wall Street), les désillusions du patriotisme et une jeunesse sacrifiée (Killing Time – Entre deux fronts), une politique ivre de puissance… Pour autant, la fabrique de la démocratie est toujours à l’œuvre (At Berkeley) et l’Amérique ne cesse de nourrir notre imaginaire (Poussières d’Amérique). Tout au long du programme, la série documentaire choc d’Oliver Stone, Une autre histoire de l’Amérique, est à visionner en salle des collections*.

* Avec l’aimable autorisation de FremantleMedia International.

 

 

Une semaine avec Oliver Stone !

 

Du mercredi 24 au dimanche 28 janvier, le cinéaste américain revient sur l’ensemble de son œuvre et accompagne plusieurs de ses films - parmi les 15 programmés - par des rencontres avec le public. Cette semaine exceptionnelle s’ouvre par la projection de l’un de ses films cultes, Wall Street (mercredi 24 janvier à 20h).

 

Chroniqueur infatigable des excès de l’Amérique depuis 30 ans, l’auteur de JFK crée souvent la polémique par ses prises de positions exaltées et entières. De Snowden, son dernier film, (objet d’un échange avec Frédéric Bas à l’issue de la projection jeudi 25 janvier à 14h) à sa trilogie sur la guerre du Vietnam (Platoon, Né un 4 juillet, Entre ciel et terre) en passant par ses biopics présidentiels (Nixon, W. l’improbable président), Oliver Stone est un cinéaste qui a su faire corps avec son époque. Samedi 27 janvier à 18h30, une master class exceptionnelle, animée par Fabien Gaffez, directeur des programmes du Forum des images, est l’occasion unique de cerner la trajectoire singulière d’un homme qui aura marqué l’histoire du cinéma américain. Oliver Stone partage également ses références cinéphiles pour une carte blanche éclectique : les « mastodontes virils » Orange mécanique, Raging Bull et Easy Rider voisinent avec le très romantique Casablanca !

 

 

Plus d'informations

 

Site : http://www.forumdesimages.fr/

 

Tags:

Please reload