© LE PRISME magazine 2015-2019

Les randonnées au Tyrol, un land de l'Autriche situé dans les Alpes

12/04/2019

En 2019, les vacanciers actifs ont encore et toujours d’excellentes raisons de revenir au Tyrol. De nouveaux chemins de randonnée attendent d’être découverts, et l’offre de balades sur plusieurs jours est toujours plus vaste.

 

Faire de la randonnée dans la vallée de Tannheimer Tal ©Peter Neusser

 

 

Randonnée au long cours sur l’Isel Trail, en Osttirol
Avec la création de l’Isel Trail, le marcheur accède à de nouvelles sensations de randonnée en suivant la plus longue rivière glaciaire au cours libre des Alpes. Le parcours mène, en 90 kilomètres et 5 étapes, de Lienz aux portes du glacier, au cœur du Parc national de Hohe Tauern, et sera porté sur les fonts baptismaux à l’été 2019. Le chemin de Lechweg, dans l’Außerfern, lui a servi de modèle et de source d’inspiration.

 

Tannheimertal : randonnée au long cours au-delà des frontières
« Grenzgänger » (allemand) (passeur de frontière), tel est le nom d’une randonnée sur plusieurs jours au cœur des Alpes d’Allgäu. Son point fort est le constant passage de la frontière austro-allemande, entre vallées de Tannheimer Tal, de Hintersteiner Tal et de Lechtal. Ses six étapes sont d’un niveau exigeant : Le parcours est ponctué de vastes pierriers, de crêtes exposées et de versants escarpés. En six jours, les marcheurs surmontent au total plus de 80 kilomètres et quelque 6 000 mètres de dénivelé. 

 

Joyaux des Alpes – De la Zugspitze au Tyrol du Sud
Après quatre ans de ciselage, les « Joyaux des Alpes - Alpenjuwelen » (allemand) se lancent dans une première saison brillante.  Ce chemin de grande randonnée s’adresse à des novices en matière de balades au long cours et mène, à travers le Tyrol, de Garmisch-Partenkirchen au Tyrol du Sud. Le voyage, de 8 jours, débute à la Zugspitze, traverse de somptueuses hautes-vallées et l’univers montagnard brut de la crête principale des Alpes, pour aboutir à Bolzano. 

 

Chemin de grande randonnée dans l'Osttirol ©Bernhard Achner

 

 

Tour des refuges du Gschnitztal

Depuis 2018, le Gschnitztaler Hüttentour (allemand) bénéficie d’un marquage homogène et certains de ses tronçons ont été entièrement refaits à neuf. Ce tour des refuges en 5 à 6 jours est d’un niveau de difficulté élevé. Une balade qui, avec l’itinéraire de grande randonnée Peter-Habeler-Runde partant de Vals, participe à la belle étendue de l’offre du Wipptal en matière de randonnées au long cours. 
 
Chemin originel de l’Ötztal

Avec l’Ötztaler Urweg (allemand), il est pour la première fois possible de réserver son itinéraire au long cours dans l’Ötztal. Les 12 étapes de ce chemin de grande randonnée passent de village en village en restant proche de la vallée. Les marcheurs ont la possibilité de réserver un forfait de grande randonnée comprenant la nuit à chaque arrivée d’étape et le transport des bagages d’hébergement en hébergement.

 

Great Walks

Parmi les plus de 20 chemins de grande randonnée du Tyrol, six absolument spectaculaires peuvent se prévaloir du label de qualité « Great Walks » : la Voie de l’aigle et les chemins d’altitude de Berliner Höhenweg, d’Inntaler Höhenweg, de Lechtaler Höhenweg, de Stubaier Höhenweg et de Karnischer Höhenweg. Exigeants mentalement comme techniquement, ils offrent des sensations incomparables en pleine nature, d’excellentes infrastructures et séduisent autant par le type de chemins qu’ils empruntent que par leur tracé. 

 

Le G’sundheitsbründlweg, « chemin de la fontaine de santé », au pied du Hohe Salve ©Bernhard Aichner

 

 

Extension du G’sundheitsbründlweg à Hopfgarten
Le G’sundheitsbründlweg (allemand), littéralement « chemin de la fontaine de santé », au pied du Hohe Salve, mène à la fontaine du même nom, connue pour ses vertus sur le bien-être général et comme lieu idéal pour se ressourcer. Ce chemin de randonnée peut se prévaloir d’une longue histoire : créé dès 1907, il était le tout premier projet entrepris par la Société d’Embellissement d’alors. Désormais, des stations autour des thèmes de l’eau, de la motricité et du calme viennent perpétuer son développement.

 

Le Gschnitztal devient un village d’alpinisme
Moins mais mieux, telle est la devise des villages d’alpinisme. Ils misent sur un tourisme doux et répondent aux objectifs de la Convention alpine, qui promeut un développement durable de l’ensemble de l’arc alpin. La vallée de Gschnitztal entre officiellement en mai 2019 dans le cercle très fermé des villages d’alpinisme. Ainsi, le Wipptal a désormais deux villages d’alpinisme, St. Jodok/Schmirn/Vals l’étant depuis 2013.

 

Chemin circulaire accessible à tous dans le Wipptal
Au printemps 2019, la réalisation d’un chemin d’environ 2 kilomètres de long autour du parc des fleurs alpines de Schmirn-Toldern sera terminée. Circulaire, il est accessible aux personnes à mobilité réduite, tout comme le parc. La nouvelle boutique fermière du Thumeserhof, ouverte en 2018, se situe également sur cet itinéraire.

 

 

Nouvelle plate-forme du WildeWasserWeg
Le WildeWasserWeg, chemin des eaux sauvages du Stubaital, bénéficie désormais d’une nouvelle et belle attraction au niveau des chutes de Grawa Wasserfall : une plate-forme flambant neuve, avec possibilités de s’asseoir et de s’étendre, y ouvre à l’été 2019.

 

Randonnées gourmandes
Les « randonnées gourmandes » s’adressent aux gourmands et aux amateurs de fait maison comme aux familles. En collaboration avec différents spécialistes, Tirol Werbung leur a sélectionné 9 balades différentes mettant toutes l’accent sur la bonne cuisine et ayant pour but des alpages, des refuges et des restaurants d’altitude. 

 

 

(source cp)

 


Plus d’informations

www.fr.tyrol.com/randonnee
 

 

Please reload