© LE PRISME magazine 2015-2019

Réouverture du Musée de Picardie à Amiens le 1er mars 2020

04/02/2020

Le Musée de Picardie, rouvrira ses portes au public, le 1er mars 2020, rénové et agrandi par les architectes Catherine Frenak et Béatrice Jullien, avec la paysagiste Delphine Elie pour les jardins extérieurs.

 

Espaces d’expositions restaurés © T.Rambaud / Musée de Picardie


Considéré depuis son ouverture en 1867 comme étant l'un des plus beaux musées de province, il fut le premier bâtiment, conçu pour être exclusivement un musée, sur le modèle du Louvre de Napoléon III. Cette rénovation d'envergure lui permettra de retrouver toute sa place parmi les grands musées français.

Création de nouveaux espaces et d'une nouvelle entrée, renouvellement des circulations, travail sur les gammes chromatiques et les décors historiques, percées d'ouvertures et de points de vue,  mosaïque de jardins, le travail des architectes Catherine Frenak et Béatrice Jullien qui a débuté en 2012 est un véritable « manifeste de la subtilité » pour ce Musée dont la dimension urbaine, au cœur d'Amiens, est très importante.

 

Vue du nouvel espace accueil du musée, Pavillon Maignan © G.Gillmann / Musée de Picardie

 

 Photo cp


Parallèlement à ce chantier d'envergure, le projet scientifique et culturel du Musée a été repensé au regard des nouveaux enjeux muséographiques sous la houlette de Laure Dalon, Directrice des musées d'Amiens et des équipes scientifiques. Dès le mois de mars, le Musée offrira au public, un voyage de l'art préhistorique à l'art contemporain, à travers ses riches collections d'archéologie, de sculptures, de peintures, de photographies et d'installations artistiques, sur un espace agrandi à 5000 m2. À la réouverture du musée, le public découvrira de nouvelles toiles, des restaurations d'œuvres présentes dans les collections mais aussi d'œuvres non exposées jusque-là. C'est le cas du tableau d'Albert Maignan Les Voix du tocsin. Idem pour une copie « officielle » du Radeau de la méduse de Géricault (1819) grandeur nature (4,91 m sur 7,16 m), commandée par l'État en 1859. Le Musée accueillera aussi la Vénus qui vient d'être découverte à Amiens.

 

Eléments de décors restaurés, 2019 © A.Sidoli / T.Rambaud / G.Gillmann / Musée de Picardie

 

 

Plus d'informations

Site officiel 

 

 

Tags:

Please reload