La Villa du Temps retrouvé ouvrira ses portes le 3 avril 2021 à Cabourg

À Cabourg, au printemps 2021, un nouveau lieu consacré aux cultures de la Belle Époque ouvrira ses portes au cœur du célèbre éventail de la cité balnéaire.


© Studio Noovae



La Villa du Temps retrouvé proposera aux visiteurs l'expérience d'un voyage dans le temps, pour découvrir et comprendre l'âge d'or de la Côte Fleurie à la Belle Époque. Marcel Proust, qui séjourna à Cabourg les étés de 1907 à 1914, où il écrivit des pages fondamentales d'À la recherche du temps perdu, en sera la figure tutélaire, guide et inspirateur des contenus et de l'ambiance du musée.


Ce lieu innovant, site vivant érigé au sein d'une villa historique, sera une plateforme essentielle pour mieux comprendre le temps suspendu que représente la Belle Époque et ses liens avec notre période contemporaine.


Porté par la Ville de Cabourg, ce projet s'appuie sur un important Comité Scientifique et Culturel constitué de nombreuses personnalités du domaine artistique, patrimonial, littéraire, scientifique et économique.


© Studio Noovae



" Ce musée sera en un sens une machine à remonter le temps, où le visiteur pénétrera dans le décor et l’atmosphère d’une grande maison de Cabourg en 1900, où il croisera Marcel Proust et les personnages d’À la Recherche du temps perdu, et des objets, des films, des musiques, des livres de la période de la Belle Époque. On pourra apprendre, mais aussi et d’abord, flâner et goûter le plaisir nostalgique d’un monde de beauté et de grande créativité. " Jérôme Neutres, Président du Comité Scientifique et Culturel et commissaire général d'exposition de la Villa du Temps retrouvé.


La Villa du Temps retrouvé prendra place au sein de la Villa Bon Abri. Construite dans les années 1860 par la famille d'architectes Parent, amie de Marcel Proust, cette demeure balnéaire fait partie des maisons remarquables du dispositif « site patrimonial remarquable » qui protège le cœur historique de Cabourg depuis 2018.


La réhabilitation de la Villa du Temps retrouvé est portée par l’agence SUNMETRON, architectes, aux côtés de l’agence LEMOAL & LEMOAL, architectes, et de l'Agence NC Nathalie Crinière.


© Studio Noovae